Dimanche 25 Juillet 2010

 

 

 

 

Nous nous réveillons après notre excursion dans les îles dans le théâtre de nos dernières nuits sur le sol grec, au propre comme au figuré d'ailleurs. Nous avons retrouvé nos deux montures sagement gardées par le camping Athènes, et nous décidons d'y résider le reste de notre séjour.

Un gros morceau nous attend, la ville qui résume le mieux l'Antiquité et la suprématie grecque: Athènes, la ville d'Athéna, que les grecs avaient préféré honorer en lieu et place de Poséidon. C'est donc sous le regard de la protectrice des arts que nous cheminons en ce jour dominical. Ce jour est particulier pour une autre raison, car nous avions pris rendez-vous avec Chryssa et Spyro (souvenez-vous de Dikela, le 27 juin)! Vont-ils être là? Si oui, ils seront notre dernier lien avec l'enjeu hospitalier de notre voyage. Et revoir des hôtes serait en outre inédit (pour l'instant j'espère, on en attend par chez nous!)!

Le lieu de rendez-vous est le Parlement, gardé comme l'exige la tradition par deux gardes en uniforme. Et nous arrivons en pleine relève! Regardez donc la chorégraphie de ces pantins:

Une fois terminée, une jeune femme nous aborde avec un grand "Bonjour!". Chryssa! Et fidèle au rendez-vous avec son mari Spyro. Ils se déclarent nos guides en cette après-midi. Au menu, la cathédrale d'Athènes suivie d'une déambulation dans l'immense quartier des souvenirs bordant le site du Parthénon, qui clôturera la journée! Quoi de mieux que de visiter le clou du spectacle en compagnie de nos anciens hôtes, grecs et même nés à Athènes (pour Spyro) de surcroît! Comme le veut la filoxenia grecque, ils nous offrirons deux souvenirs et les boissons qu'on dégustera ensemble. Il a fallu batailler pour ne pas qu'en plus ils nous paient le billet d'entrée pour l'Acropole! Et enfin, après la visite du temple d'Héphaïstos, d'un musée et d'une agora, nous grimpons jusqu'au majestueux Parthénon, juché sur une colline plate en plein milieu de la ville. La lumière est excellente, en fin d'après-midi, le temps est splendide, nos guides parfaits. Bref, nous touchons au but. Nous sommes là où nous avions décidé d'aller avec nos seuls vélos, deux ans auparavant. Le projet a été mis en place et accompli, 4500 kilomètres ont été parcourus, des dizaines de personnes nous ont aidés et hébergés, tout ça pour nous permettre d'arriver à ce point précis, le berceau de la démocratie et de l'Europe, bordée par cette mer qui ne nous a jamais quittés, la méditerranée...

(temple d'Héphaïstos)

(temple d'Héphaïstos)

(le musée)

(exemple d'objets du musée: ici des petits flacons qu'on remplissait de poison et qu'on faisait boire aux condamnés.)

(le Parthénon)

(l'Erechteion et la deuxième colline d'Athènes (ce sera pour un autre jour!))

(On y est, le Parthénon!)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

accueil.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site