Mardi 4 Mai et Mercredi 5 Mai 2010

 

 

 

 

Un an après, presque jour pour jour, nous quittons notre village oudonnais pour continuer le voyage cyclotouristique que nous avions débuté en mars 2009. Après trois heures de train, cinq heures d'attente et une heure et demie d'avions, nous voilà revenus sur les terres italiennes. L' an passé, nous avions parcouru plus de 1500 kilomètres entre Arles et Venise, cette année, nous devons faire le double pour rejoindre la cité athénienne.
Le voyage commence par une nuit brève et bruyante à l'aéroport Marco Polo.

(Aréoport de Marco Polo)

60 Kms

5h30 - Nous nous réveillons difficilement, le corps endolori et les yeux encore fatigués par la longue journée de transport. L' aéroport grouille déjà de voyageurs attendant impatiemment l'ouverture des guichets. Nous profitons de ce réveil très matinal pour commencer le voyage et rejoindre Jesolo puis Sindacale, une ville-quartier perdue au milieu de nulle part. Cette ville nous laisse une impression bizarre presque inquiétante par sa forme très carrée, à l'américaine, par ses maisons spacieuses et cossues et par ses habitants, plutot renfermés.

Nous avons la sensation d'etre dans une ville Stephen Kingesque. Essuyant plusieurs refus, nous rencontrons un jeune italien au nom d'Alessandro, venu rendre visite à sa "mama". Finalement, c'est le seul "étranger" de la ville qui aura le sens de l'hospitalité puisqu' il nous propose de laisser les vélos chez sa mère, de nous emmener chez lui, à une dizaine de kilomètres, et de nous ramener le lendemain matin.

accueil.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×