Samedi 5 Juin, Dimanche 6 Juin 2010

 

 

 

 

Des cliquetis réguliers nous réveillent. De fines gouttes de pluie s'écrasent puis dégoulinent le long des parois de la tente. ''Pourquoi faut-il toujours qu'il pleuve lorsqu'on campe?''
Nos corps, endoloris par le manque de confort, ne se sentent pas capables de grimper la montagne ou plutôt ce mur qui se situe juste au dessus de nos têtes. Même nos vélos en tremblent de peur. Et pourtant, c'est un passage obligé si nous voulons rejoindre le lac Prespa puis retourner pour quelques jours en Albanie. Nous préférons reporter cette étape difficile au lendemain et visiter la ville d'Ohrid située à 30 kilomêtres du village. D'autant qu'Héléna nous a dit beaucoup de bien de cette ville qu'elle considère être la capitale culturelle de la Macédoine. Nous ne regretterons pas cette journée de repos dans une ville classée à l'Unesco ou nous visiterons quelques églises, orthodoxes cette fois-ci!

Le soir, nous regagnerons le petit jardin d'Héléna où nous dormirons comme des enfants sous un ciel étoilé.

 

 

 

 

44 kms

(Aucun itinéraire, manque de précision.)

Et c'est le mur tant attendu! 16 kilomêtres d'ascension, sans plat pour soulager nos muscles, avec pour seule alliée notre gourde qui nous insuffle de l'énergie liquide sous forme de pur H2O. Le lac que nous quittons gagne en majestuosité ce qu'il perd en proximité tandis que nous nous élevons toujours plus haut. Et nous voila enfin, à 1600 mêtres d'altitude, tout près d'une inaccessible neige éternelle qui nimbe le sommet de la montagne dont nous n'éffleurons que l'épaule.
La descente électrisante qui s'ensuit nous amène au bord du lac Prespa, ensoleillé.
Nous dormirons dans un petit village sans prétention, qui symbolise cette Albanie rurale ou l'homme travaille la terre à la main, ou potagers, animaux de ferme et poissons suffisent pour vivre. Tout simplement.

(Théodora qui prépare son fromage)

 

Commentaires (3)

1. FAN 08/06/2010

ça donne envie le fromage!

2. papa 08/06/2010

je vois que ton voyage ce passe bien pour ma part je me suis paye un sanglier et ma voiture à du mal. Bisous ton papa.

3. luc et ingrid 09/06/2010

Tien tiens, ca nous rappelle quelque chose cette petite cote en lacets, on a du se rater de peu, maintenant on pris des directions bien differentes, peut etre que le seul endroit ou l'on pourra se retrouver sera Istambul.
bonne route a vous, Bisous,
luc et ingrid

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

accueil.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×